Neomemoire?

scroll down for English version

Pierre Julien, Pastel Tiger #007 (detail) coll. Normand Babin

Il y a quelques années, en 2010 plus précisément, je vivais à Montréal, travaillais peu et m’ennuyais beaucoup. Tous les ans, je voyais des dizaines d’expositions dans les galeries de Montréal, découvrais d’immenses artistes à qui il ne manquait que la renommée et je me faisais une gloire d’avoir repéré le génie avant tout le monde. Si j’avais eu les moyens de toujours acheter ce en quoi je croyais, j’aurais aujourd’hui une collection digne des plus grands musées d’art contemporain. Question de partager mes découvertes j’ai alors décidé de commencer un blog, montrealistement, qui s’est révélé être une belle aventure. De petites expositions autoproduites par les artistes eux-mêmes, je suis rapidement passé aux galeries, aux musées, ensuite aux concerts de musique contemporaine, éventuellement aux grands spectacles de danse contemporaine, aux festivals de films sur l’art. J’ai ensuite été demandé pour écrire sur le primo-roman québécois et francophone (La recrue du mois), sur les parutions CD en musique classique (La Scena)… Rapidement, je me suis donc acquis une certaine réputation. Je ne m’ennuyais plus et surtout, j’avais l’impression de faire œuvre utile. Je décrivais, réfléchissais et soutenais le travail des artistes négligés par les grands médias.

Exilé à Toronto depuis 2014 pour diverses raisons, il m’a rapidement fallu comprendre que mes textes français n’avaient ici plus aucun impact. Une pause de l’écriture de quelques années s’ensuivit. J’ai ainsi pu recommencer à m’ennuyer.

Voici donc, après plusieurs mois de réflexions, NEOMEMOIRE. Ce magazine s’écrit en français et en anglais, avec mon anglais que certains qualifieront de bancal, d’autres de personnel. Un peu comme mon français non? Je tiens à ce que NEOMOEMOIRE puisse être lu partout sur la planète art. Je veux en faire un espace de réflexion. Oui, mes collaborateurs et moi y feront des comptes rendus, des critiques. Oui je tenterai de repérer avant les autres ce qui sera célébré bientôt. Mais je veux aussi connaître la pensée des artistes eux-mêmes. Ne pas toujours en faire mon interprétation, leur laisser la parole. NEODUO ouvre la porte à plus d’entrevues, de visites d’ateliers, la possibilité d’asseoir ensemble différents artistes, les écouter discuter sur un sujet donné. Enfin, il y a cette page : OPINIONS, où les artistes et ceux qui les entourent seront invités à nous livrer leurs pensées, leurs rêves, leurs passions ou leurs coups de gueule. Cet espace ne sera pas politique, mais à l’image de ce magazine, artistique.

Écrivons la mémoire de demain. Maintenant.

Mitsuo Kimura, Emotional Waves #7, 2013 coll. Normand Babin

A few years ago, in 2010 to be more specific, I was living in Montreal, not working much and bored a lot. I was visiting tons of exhibitions in galleries, discovering great but unknown artists, glad to always be the one who discovers new talents. If I could, I would have bought all of these, and would have by now a collection quite comparable to the best contemporary art museum. Then came the idea of writing a blog, montrealistement, in order to share my discoveries. It happened to be a jolly journey. From small shows produced by artists, I grown to galleries, museums, then to contemporary music concerts, was invited to review important contemporary dance productions, film festivals. I was later requested to write for other platform about classical music CD releases, first francophone novels. This experience was unexpectedly successful; I was not bored anymore and had the feeling to be useful to the artistic community. I was writing, thinking about and supporting those who are neglected by mass medias.

Deported for multiples reasons to Toronto in 2014, I quickly had to realize that my French writings here had no effect at all. I withdraw from writing for a few years so I could get bored again.

After months cogitating, I want to introduce today NEOMEMOIRE. A webzine about arts written both in English and French, maybe in a broken English, please consider it is just a lot of personality… anyways this also applies to my French… I want NEOMEMOIRE to be read anywhere on the art planet. I also want to offer a space for thinking, to discuss. Of course, my collaborators and myself will review arts. I still want to scout tomorrow’s sensation. But I also want to hear what artists have to say, not always spread the understanding I have of them. NEODUO will be where you will find interviews, studio visits, and discussions between artists. Finally on the page OPINIONS, artists and those around will be invited to express ideas, dreams, passions or worries. Not a political space, this is a column for the occasional artist columnist.

Let’s build tomorrow’s memoirs. Now.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s