Balenciaga @ Musée McCord

scroll down for the English version

V&A_12
Elise Daniels entourée d’acrobates de rue, tailleur de Balenciaga / Elise Daniels surrounded by street buskers, tailleur by Balenciage, Le Marais, Paris, 1948. Photographie / photography de Richard Avedon © The Richard Avedon Foundation

Balenciaga, maître de la haute couture

Musée McCord, 690, rue Sherbrooke Ouest, Montréal   —   jusqu’au 14 octobre 2018

 

Le Musée McCord de Montréal en collaboration avec Holt Renfrew et Ogilvy présente pour tout l’été, en exclusivité nord Américaine, Balenciaga, maitre de la haute couture. Organisée par le Victoria and Albert Museum (V&A) de Londres, une exposition sur l’oeuvre du grand couturier espagnol et sur l’influence qu’il a eu sur ses contemporains et les générations suivantes.

CIS:T.427-1967
Robe du soir en taffetas de soie / Evening gown, silk taffetas, Cristóbal Balenciaga, Paris, 1955 © Victoria and Albert Museum, London

Je ne vous raconterai pas ici l’histoire de Cristòbal Balenciaga qui fut rebaptisé par la charmante Coco Chanel « l’espagnol » et par Christian Dior « notre maitre à tous ». Je vous parlerai plutôt de son travail, vu par mes yeux de couturier et de fan du maitre et de sa technique. Dès les premières vitrines, je suis ravi de voir une robe présentée à l’envers pour voir le travail de structure et une autre somptueuse robe de soirée rouge accompagnée de son double en toile élaboré par les experts du A&V avec une vidéo explicative en prime. Plusieurs robes iconiques sont à l’honneur, les robes sacs, trapèzes et autres robes de soirée nous séduisent par leurs tombées impeccables, leurs matières luxueuses, et pour plusieurs, leur style toujours actuel. Très peu de modèles de défilé mais des robes de clientes fidèles dont certaines de Montréal. Des sacs, des accessoires, et des chapeaux des plus extravagants (!!!) qui demandaient une bonne dose de confiance en soi pour les assumer. Des échantillons de tissus, des croquis et des photos de montage nous dévoilent encore plus le savoir faire et la technique du maitre. Ce qui a attiré mon attention tout particulièrement, ce sont les radiographies de certains modèles qui nous montrent tout le travail de structure intérieur de la robe. En effet, ample ou bouffante, les robes sont toutes montées sur une base gainée qui tient en place le vêtement, technique encore utilisée aujourd’hui en haute-couture.

La dernière salle consacrée au « héritiers » de Balenciaga nous présente plusieurs modèles de grands noms de la mode, les Mc Queen, Yamamoto, Van Herpen et plusieurs autres, nous sont proposés comme une suite logique au travail du maitre. Influence subtile ou marquée au fer rouge, la modernité et la nouveauté font loi pour ces créateurs d’aujourd’hui. J’en bave et je jouis des yeux.

De très grandes expos de mode nous ont été présentées depuis les dix dernières années dans plusieurs grandes villes avec des installations spectaculaires où notre proximité avec le vêtement nous fait apprécier tous les détails et le travail du créateur et de ses artisans. Chose impossible ici, les vêtements principalement noirs, nous sont présentés derrière des vitrines mal éclairées. En contraste à cette salle toute noire, la salle des créateurs contemporains toute blanche ressemble à un palais des glaces ultra lumineux où les vitrines se reflètent à l’infini les unes sur les autres rendant encore une fois difficile l’appréciation à leur juste valeur ces créations d’avant-garde. Les amoureux du détail de confection en ressortent sur leur faim.

L’expo Balenciaga s’adresse à tous et à toutes, mais elle intéressera encore plus les étudiants en mode et quiconque voudra comprendre et connaitre la technique et les trucs d’un des grand maitre de la mode du XXe siècle.

à propos de l’auteur:

Cluc est créateur de mode et costumier. Il vit et travaille à Montréal

Facebook

 

V&A_03
Robe de cocktail « baby doll », crêpe de Chine, dentelle et satin / Cocktail dress « baby doll », crepe-de-chine, lace and satin, Cristóbal Balenciaga, Paris, 1958 © Victoria and Albert Museum, London

Balenciaga, Master of Couture

McCord Museum, 690 Sherbrooke Street West, Montreal — until October 14, 2018

 

The McCord Museum in Montreal, in a collaboration with Holt Renfrew and Ogilvy presents this summer, a North-American exclusivity, Balenciaga, Master of Couture. Organized by the Victoria and Albert Museum (V&A) of London, an exhibition about the work of the famous couturier and the influence he had on his contemporary and on the following generations of designers.

McC_04
Robe du soir et combinaison, soie, plumes d’autruche / Evening gown and slip, silk, ostrich feathers Cristóbal Balenciaga, Paris, 1966 Don de / donation : Madame Jeanine C. Beaubien Musée McCord

Il will not tell here the story of the life of Cristobaldo Balenciaga who was renamed by the charming Coco Chanel “l’espagnol” and by Christian Dior “notre maître à tous”. I will more likely talk about his work as seen from my couturier’s eyes and fan of this master and of his technique. Right in the first windows, I am pleased to see a dress inside out so I can see all the structural work and another sumptuous red evening gown accompanied by its double of canvas that was made by the expert team from A&V with an explanatory video as well. Many iconic dresses are shown: the bag dress, the baby-doll dress and other evening dresses seduce us by their perfect cut, their luxurious materials, and for many of them for their style still trendy today. Very few models from the catwalk but dresses made for loyal customers, some of them even were from Montreal. Bags, accessories and the most extravagant hats (!!!) must have asked for some self-confidence to be handled. Fabric swatches, sketches and photos of mounting of some pieces tell us even more about the savoir-faire and the technique of the master. What particularly catch my attention were the X-rays of some of the garments showing the work done to structure these dresses. Indeed, whether it is loose or baggy, the dress is mounted on a girdled base, which holds together the garment, a technique still used nowadays in couture.

The last room dedicated to the “heirs” of Balenciaga offers many models from big names in fashion, McQueen, Yamamoto, Van Herpen and many others are considered as a logical sequence to the work of the master. Subtle or seared, modernity and innovation are the rules for these actual designers. I drool and my eyes are overwhelmed of enjoyment.

Some very important fashion exhibitions have been presented over the last few years in many big cities with spectacular presentations where we get very close to the garments in order to appreciate even more the details and the refine work of the designers and the artisans. Impossible here, most of the clothes are black shown behind glasses under dim lights. In opposition to this dark room, the following one where the contemporary designers are shown is all white. It looks like a crystal palace where glasses reflects infinitely into each other making it even more difficult to see at their true value these avant-garde creations. Those in love with details of tailoring and dressmaking will not get enough to satisfy their hunger.

The Balenciaga exhibition should please everyone, but it should be even more interesting for the fashion students or those who want to understand and know more about the technique and the tricks of one of the greatest master of the 20th century.

about the author:

Cluc is a fashion and costume designer, he lives and works in Montreal.

Facebook

Visuel_moteur
© David Sims / Trunk Archive

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s