Generation2018 + Dastgah @ The Music Gallery

5040563d-4514-455b-9d9b-914f45085130

Dastgah

The Music Gallery, 918 Bathurst Street, Toronto

Saturday, November 17, 8pm  TICKETS HERE

GO: Organic Orchestra, featuring Adam Rudolph and Araz Salek

 

Three years ago, Adam Rudolph and the GO: Organic Orchestra invited Araz Salek to participate to a concert of improvisation. Although a structural and a rhythmical base were provided, Salek, originally from Iran and the only non-western musician on stage, was equally surprised and charmed by this experienced. Amongst a large group of either classical or jazz trained musicians, he felt out of his comfort zone. For Iranian musicians, improvisation is much more codified. It involves exploring new melodic and rhythmic possibilities based on a specific modal system, which is named dastgah (and yes this explains the title of the concert). Which seems to me quite close to what jazz musicians would do with standards before the arrival of free jazz.

After a few other concerts with his new artistic friends, amongst them a short concert tour in New York City, Araz Salek had the idea to organize another improvisation concert. But this time there would be more Iranian musicians in the ensemble and also he would integrate some element of the dastgah system, one of them being the usage of quartertones. It ends up that in order to prepare the concert of November 17, occidental musicians now have ear training from the Iranian traditional trained ones, and the piano will be tune accordingly to produce those quartertones.

We might experience a somewhat typically Torontonian event at this concert. Musicians trained both in western and occidental traditions will gather, will produce a new flavour, a new mixture, opening new perspectives. Araz Salek has been working on this project for two years now, he awaits the rehearsals, hold a few days before the event, so everyone feel comfortable in this new musical environment. A feast of diversity and music is to be expected; a truly new music is about to be heard.

 

 

Dastgah

The Music Gallery, 918 Bathurst Street, Toronto

Samedi 17 novembre, 20h   BILLETS ICI

GO: Organic Orchestra, avec Adam Rudolph et Araz Salek

 

Il y a trois ans, Araz Salek était invité par Rudolph Adam et le GO: Organic Orchestra, à participer à un concert d’improvisation. Même si une certaine base rythmique et structurelle avait été établie, Araz Salek d’origine iranienne et donc seul musicien non-occidental, se trouvait ici en terrain inconnu. Parmi un large groupe de musicien de formation classique ou jazz, Salek a vécu un total dépaysement. L’improvisation pour les musiciens iraniens est passablement plus codifiée. Elle sert à explorer de nouvelles mélodies et de nouvelles séquences rythmiques sur une base modale, qui est appelée : Dastgah (mot qui a donc donné le titre du prochain concert). Cela me semble assez près de ce que faisaient les musiciens jazz avec les standards avant l’arrivée du free-jazz.

Après avoir retravailler avec Rudolph Adam à quelques occasions, entre autres en tournée à New York, Araz Salek a eu l’idée de refaire un concert d’improvisation en amenant cette fois-ci quelques compères iraniens et en intégrant également en partie le système modal iranien, Dastgah, qui implique entre autres particularités l’utilisation des quarts de tons. En cours de préparation pour le concert du 17 novembre prochain, les musiciens iraniens se retrouvent donc à donner des cours de théorie musicale et expliquent comment fonctionne le système de quart de ton iranien aux musiciens occidentaux. Les pianos seront accordés en conséquence.

C’est donc à un mélange typiquement torontois que nous aurons droit lors de ce concert. Les musiciens formés à l’occidentale et ceux de tradition perse se produiront dans un grand ensemble, les traditions s’enchevêtreront, de nouveau horizons s’ouvriront… Araz Salek travaille sur ce projet depuis maintenant deux ans, il anticipe avec impatience les répétitions qui se tiendront quelques jours avant le concert, question de mettre en confiance tous ces mondes. Une grande fête de la diversité et de la musique se prépare donc, préparons-nous à l‘inouïe.

 

ECM_Generation-Portraits-2018-16crop
ECM+ GENERATION 2018 compositeur.es/composers : James O’Callaghan, Thierry Tidrow, Sophie Dupuis, Patrick Giguère

Génération 2018 en tournée

The Music Gallery, 918 Bathurst Street, Toronto

Dimanche 11 novembre, 20h    BILLETS ICI

ECM+, Véronique Lacroix: direction, Chloé Dominguez: violoncelle, Gabriel Dharmoo: commentateur

oeuvres de: Sophie Dupuis, Patrick Giguère,  James O’Callaghan, Thierry Tidrow

 

Voilà maintenant vingt ans que le concours de composition Génération, organisé par l’Ensemble contemporain de Montréal met sous les projecteurs quatre jeunes compositrices et compositeurs. Pour la dixième fois, l’ensemble et sa directrice Véronique Lacroix, accompagnés des compositeur.es sélectionné.es tournent à travers le Canada et font découvrir à un public fidèle et curieux les quatre œuvres sur lesquelles toutes et tous travaillent depuis plusieurs mois. Après Banff, Calgary, Vancouver, Montréal, Québec, Ottawa et Winnipeg, la troupe visitera Toronto pour clore la tournée 2018, un événement également présenté par Music Gallery.

Sophie Dupuis, originaire du Nouveau-Brunswick, adopte habituellement un langage harmonique assez près du langage harmonique traditionnel et tend à rendre son discours musical le plus clair possible. Pour la pièce présentée à Génération2018, la compositrice s’est inspirée des jeux de lumières, de l’impression d’espace et de contemplation qu’on retrouve dans l’oeuvre du photographe américain Gregory Crewdson. Patrick Giguère, originaire du Québec, se laisse influencer par les cultures diverses, en particulier les musiques perse et flamenco. Il voudrait nous faire entendre une représentation améliorée de notre monde contemporain. James O’Callaghan, né en Colombie-Britannique, s’intéresse à la spaciologie et la causalité du son. Comme l’œuvre composée pour Génération2018 sera entendue dans diverses salles à travers le Canada, il portera une attention d’autant plus importante à cet aspect de sa pratique. Enfin l’ontarien Thierry Tidrow qui a également une formation en voix, cherche à se situer face aux autres compositeurs. À l’encontre des compositeurs de musique synthétiques qui tentent de rendre un produit le plus organique possible, il part d’un son acoustique pour y donner un rendu plastique. Il s’amuse également à donner à certains accords-types des significations inattendues et à annoter ses partitions d’émojis.

Toutes et tous sortent gagnant.es du concours Génération. Pour une rare fois dans leur carrière, les compositeur.es ont la chance de bénéficier de nombreuses heures de répétitions et la possibilité de retravailler, corriger leur pièce avant qu’elles ne soient entendues en public. Enfin, la tournée pancanadienne leur offre une visibilité rare et ouvre tout grand les portes à une foule d’opportunités. Pour un public qui carbure à la nouveauté, voici une occasion en or de partir à la découverte de quatre nouveaux univers, de nouveaux langages, de nouvelles signatures.

 

Generation2018 : cross-Canada tour

The Music Gallery, 918 Bathurst Street, Toronto

Sunday November 11, 8pm   TICKETS HERE

ECM+, Véronique Lacroix: direction, Chloé Dominguez: cello, Gabriel Dharmoo: host

works by : Sophie Dupuis, Patrick Giguère, James O’Callaghan and Thierry Tidrow

 

For the last 20 years, the composition competition Generation organized by the Ensemble contemporain de Montréal, bring under the spotlight young composers. For the tenth time, the ensemble and its director Véronique Lacroix, accompanied by the four composers selected, tour all across Canada and bring to curious and loyal audiences four works that have been rehearsed and worked on for months. After Banff, Calgary, Vancouver, Montreal, Quebec City, Ottawa and Winnipeg, the group closes the 2018 edition of Generation by visiting Toronto, a concert also presented by Music Gallery.

Sophie Dupuis, born in New-Brunswick, usually uses a harmonic language close to traditional and tend to make her musical rhetoric as clear as she can. For her piece, she got inspired by the “dim lighting and sensations of space and contemplation” in the work of the American photographer Gregory Crewdson. Patrick Giguère, originally from Québec, is interested by diverse musical traditions and cultures. He dreams of offering an enhanced vision of the society we live in. James O’Callaghan, originally from British-Columbia, is interested by what causes the sound and how it travels through the space. Because the work he wrote for Generation2018 will be heard in many different concert halls and different acoustics, he will be even more careful on that topic. Finally the Ontarian Thierry Tidrow who also trained as a singer tries to compare his work to the work of other composers. He likes to start from an acoustic sound and make it sound artificial, in opposition to (majorly pop) composers who usually try to make a synthetic sound as organic as they can. Tidrow also enjoy giving unexpected significations to typical chords and to annotate the music score with emojis.

Everybody wins at the competition of Generation. Composers have the rare chance to have numerous hours of rehearsal with the musicians, and even have the possibility to rewrite parts of their work before they are played in front of an audience. The cross-Canadian tour offers an exceptional visibility and opens the doors to all sorts of opportunities. For the audiences, craving for newness, here is a chance to encounter new worlds, new languages and new signatures.

 

 

 

about the author:

Normand Babin is a pianist working and living in Toronto since 2014, he also writes about arts for many years. In Montréal he was writing for his blog montréalistement, la Scena Musicale, La Recrue du Mois and others, he launched neomemoire in April 2018 where he is chief editor and author. 

web site

à propos de l’auteur:

Normand Babin est pianiste, il vit et travaille à Toronto depuis 2014 et il écrit sur les arts depuis plusieurs années. À Montréal il écrivait pour son blog montrealistement, la Scena Musicale, La recrue du mois et autres, il a lancé en avril 2018 neomemoire où il agit à titre d’éditeur et d’auteur. 

site web

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s